La santé publique enquête sur des cas de légionellose à Sainte-Julie

Actualités  

La direction de santé publique de la Montérégie mène présentement une enquête en lien avec trois cas de légionellose survenus chez des résidents de Sainte-Julie. Il s’agit de deux hommes et d’une femme, tous âgés de plus de 60 ans.

La direction de santé publique collabore actuellement avec la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) et la Ville de Sainte-Julie pour identifier la source d’exposition à la maladie dans le but de régler le problème.

La légionellose est une maladie que l’on peut attraper en respirant des microgouttelettes d’eau en suspension dans l’air qui sont contaminées par la bactérie Legionella. Les symptômes de la maladie peuvent ressembler à ceux de la grippe (toux, fièvre). Une pneumonie caractérise la forme plus grave de la maladie. Bien que la bactérie soit présente dans le sol, les lacs et les rivières, les principales causes d’infection sont les sources d’eau artificielles comme les tours de refroidissement à l’eau, les spas, ou les chauffe-eau.

La direction de santé publique a lancé un appel à la vigilance ce matin dans le réseau de la santé pour inciter le personnel des urgences et des cliniques médicales à porter une attention accrue aux signes de légionellose et à lui déclarer les cas rapidement.

La direction de santé publique invite les gens qui ont des inquiétudes en lien avec leur santé à joindre Info-Santé (8-1-1).

Toutes les alertes